Terres Oubliées Index du Forum
Consulter l'encyclopédie    Retourner au site web
Historique Alara

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Terres Oubliées Index du Forum -> Présentations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ragnar
Chevalier


Inscrit le: 27 Mar 2005
Messages: 173
Localisation: Alberta

MessagePosté le: 16 Aoû 2006 19:52    Sujet du message: Historique Alara Répondre en citant

(Je l'envoi pour elle puisque cest moi qui a traduit le tout.... eh oui en passant sa ete tres long a traduire)

Alara grandit dans une petite ville, dans le bonheur, avec ses parents et son grand frère, menant une petite vie bien normale. Elle était vu, la plupart du temps, en train de courrir, danser et chanter dans les jardins des voisins, ce qui était très normal pour une jeûne fille. Elle fut encouragé par ses parents a developper ses talents de chants et de danse.

Une existence paisible.... jusqu'a un jour d'Octobre, alors quelle dansait dans le champs qui environaient son village, elle vit une armé qui s'y avancait rapidement ; C'était l'inquisition. Elle courut aussi vite qu'elle le pu vers sa maison, avertissant les passants de l'armée qui se dirigait vers le village. Malheureusement, lorsqu'elle arriva au village, elle réalisa que l'armée au loin n'était pas la première vague... Elle arriva près de sa maison et fut figé au son des hurlements de sa famille. C'est alors qu'un templier la prit et l'amena dans sa maison avec sa famille, alors qu'elle se débattait et hurlait.

La scene quelle vit mit fin a sa vie remplit de bonheur. Les inquisiteurs poserent des questions à la famille pour retrouver quelques hommes. Voyant qu'ils ne savaient rien, ils tuairent le père et le grand frère d'Alara. Elle fut figé par l'horreur et furent, sa mère et elle, assomées.

Elle se réveilla dans un dongeon avec sa mère. Elle furent toute deux torturer, battu et fouetté sans aucune raison valable, et cela a plusieurs répétitions. Sa mère était la seule personne a qui elle parlerait, la seule personne pour qui elle utiliserait sa voie... ses chansons étaient les seules choses qui calmait sa mère contre les tourments violents qu'elle dut endurer. Elles endurèrent les tourments diaboliques de ces hommes appelé ''BON'', dévoué a leur dieu et faisant sa volonté. Le dernier clou dans le cerceuil fut lorsqu'ils prirent sa mère mais ne la ramenèrent point ; la nuit qu'elle dut voir de par sa cage, tel un animal, sa mère jeté dans un fossé comme une vidange.

C'est à ce moment quelle fut née de nouveau. Alors que les larmes coulaient sur ses joues, elle fit la promesse qu'elle ne reposerait pas en paix tant et aussi longtemps quelle resterait entre les mains de l'inquisition, et qu'elle n'aurait pas tirer vengeance. Elle se promit qu'aucun autre homme n'entendrait sa voix... aucun de ses hommes n'aurait la satisfaction d'entendre ses cries de douleur ni ses soupirs de peine alors qu'elle était seule dans sa cage, pensant a ce qu'on lui avait fait.

Elle attendu avec patience et en silence, regardant et étudiant ses alentours, les guardes et leur routines. Mais alors, sa patience fut recompenser. Elle trouva le bon moment et en profita pour s’echapper de sa cellule. En sortant, elle tua quelques guardes sur son chemin. Quelques jours passerent et elle arriva enfin dans une ville. Elle fut rapidement projeter dans les quartiers noirs dans lesquels les crimes etaient courant. C’est la quelle apprit a se defendre et a porter attention aux auctions des autres. Chaque fois qu’elle rencontrait quelqu’un ou quelle etait vu, elle etait prise pour une muette puisqu’elle ne communiquait qu’en faisant des signes ou en ecrivant. Mais elle n’etait pas muette. Ce n’etait que sa promesse qu’elle realisait, et elle se chantait a elle-meme une petite berceuse avant de dormir quand personne ne pouvait l’entendre.

Pendant plusieurs annee, elle vecu parmit les voleurs et les assassins, faisant parti des vagues criminels du metropolis, tel un boulon dans une machinerie complexe. Elle apprenait en regardant, alors que personne ne prettait attention a elle. Elle, par contre, apprenait a naviguer sans etre appercu parmit ces criminels, et developpait ses talents de danse et de chant qui etait sa force. Elle trouva qu’elle pouvait captiver les autres, et meme les persuader dans toutes les situations a avoir son avis. C’est de cette maniere qu’elle se fit des amis et des companions qui lui apprendraient des trucs en echange de sa voie et de sa danse. Elle aimait etre valoriser et apprendre de cette maniere afin qu’un jour, elle puisse tirer vengeance sur ses ennemis. Pour ce qui est des malfaisants qui voulait profiter d’elle, elle les tua sans aucune pitier.

Ensuite, elle decouvrit un groupe qu’elle aimait bien et seduisa son chef qui etait facilement charmer par la belle creature. Chaque soir, elle dansait et chantait pour lui. Elle devint sa preferer en le charmant et de cette facon, elle reussit a gagner sa comfiance. Il devint son tuteur preferer et elle devint sa distraction preferer. De cette maniere, elle acquerit assez d’information sur les hommes qui lui avait voler sa famille et sa vie durant son enfance pour les retrouver.

Par contre, un soir, le destin lui jeta une nouvelle carte… au milieu d’une danse routiniere, un Berzerk defonca la porte, interrompant la danse. Ses yeux rencontrerent les siens, et c’est alors qu’elle vit la meme terreur qu’elle avait subit lors de son enfance. Il defonca tout au travers de son passage, brisant des tetes et des objets sans porter compte de qui etait-ce. Curieux a son propos, attirer par son charisme sauvage et animal, ainsi qu’effrayer par la furer quelle pouvait facilement iditenfier en lui, elle s’echappa de la protection que ses guardes du corps lui offraient et tomba devant l’homme en lui chantant une chanson. C’est alors qu’instantanement, la creature barbarique fut figer sur place et leur yeux se croiserent encore. Il y avait quelque chose de special entre eux… entre leur regard. Alors qu’il etait figer, les hommes qui le chassait foncerent dans son dos et tomberent rapidement contre terre tel s’ils avaient foncer dans un mur solide, alors qu’il etait figer tel une statue. Apres quelques minutes, et quelques essaie a mettre l’homme au sol, il tomba par terre dans un sommeil tres profond.

Alors que les hommes s’elancerent pour achever le Berzerk, Alara se projeta sur l’homme. Les criminels retenurent leur coups afin de ne pas etre reprimander pour avoir blaisser la performeuse preferer du chef. Elle s’est obstiner avec ferveur afin d’obtenir sa garde… le chef la laissant le ‘’garder’’ seulement si elle chanterait encore pour lui. Elle accepta les conditions, alors qu’elle etait impatiente d’avoir du temps seul a seul avec cet homme qui avait defoncer le batiment comme un couteau chaud dans le beurre.

Elle fit construire ses quartiers adequatement afin d’accomoder la bete qui etait attacher par des chaines au cas ou il choisirait de l’attaquer. Lorsqu’il se reveilla, elle etait la, en train de nettoyer sa peau avec un tissu mouiller chaud. Sa reaction fut plutot feroce alors qu’il se mit rapidement sur ses pattes et courba son dos, tel un loup menacer, et se mit a grogner. Ensuite un long echange de regard se fut, et elle apprit a calmer la bete avec des gestures, l’amenant au comfort et a la confiance. Avec le temps, leur affection grandit et ils apprirent l’un de l’autre. Elle apprit de sa passion et lui apprit un tout petit peu comment communiquer.

Durant le jour, a cause des autres membres de l’organisation, elle devait le garder enchainer puisque tous le prirent pour une bete. Mais lorsque la nuit tombait, elle retournait a ses quartiers et lui enlevais pour ensuite lui chanter et … . Un amour de sorte animal grandit entre eux, passant inapercu aux autres.

Alors qu’elle passait beaucoup de temps avec la bete, au lieu d’avec le chef de l’organisation, le chef devint jalous et commenca a manigancer dans son dos afin que la bete lui soit enlever et tuer afin qu’il retrouve sa bien-aimer de nouveau. Les influences d’Alara lui firent utile a nouveau alors qu’elle fut averti au jour meme et prit la fuite avec la bete. Ils fuirent dans la nuit, restant loin de la civilisations pendant quelques mois, lui la protegeant et elle le calmant. Ils tuerent ceux qui les avait pousuivit sans aucun remort ni aucune pitier. Ceux qui se mettaient dans leur chemin finissait rapidement par mourir. Lui, massacrant avec sa force brutal et animalistic, elle, utilisant ses talents de seduction, magies de chants ainsi que sa dexteriter et ruse. Elle ne permetterais rien de se mettre dans leur chemins. Rien ne pourrais les separer. Elle tuerais qui compte essayerais.
_________________
Ma mere ma toujours dit que les monstres n'existaient pas. La menteuse... j'en ai vu un en moi!

La rage est une arme redoutable. Mais la bete elle, c'est une armee a elle seule.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Terres Oubliées Index du Forum -> Présentations Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com