Terres Oubliées Index du Forum
Consulter l'encyclopédie    Retourner au site web
La nuit

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Terres Oubliées Index du Forum -> La Place Publique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Adeynack
Bastard Operator From Hell


Inscrit le: 06 Juil 2003
Messages: 3410
Localisation: Berlin, Deutschland

MessagePosté le: 18 Avr 2006 14:16    Sujet du message: La nuit Répondre en citant

Il se trouve là, au bord de ce vaste étendu d'eau que l'on nomme "Océan", debout sur la plage de sable pâle qui s'étend naturellement sur des lieux. Son regard est plongé dans la noirceur de ce ciel vierge, n'ayant pour lumière que celle de quelques rares étoiles visibles en cette nuit de nouvelle lune. Pourquoi est-il en cet endroit, en ce moment? Peu lui importe, il y est et y est confortable, auprès d'une représentation si grande de cet élément pour lequel il a donné sa vie... et qui lui a déjà rendu. La nuit est anormalement calme, sans vent, sans les bruits usuels des animaux qui ne dorment pas, sans le bruit des vagues: l'océan devant lui, à perte de vue, est parfaitement plat, parfaitement calme, d'un équilibre sans faille.

Au milieu de cet équilibre sans faille, de cette quiétude cristaline, un appel se fait ressentir. Une force appelle l'elf à lui, une force d'une vitalité non mesurable et d'une grandeur si intense que la qualifier semble impossible. Pourtant, aucun bruit, aucun tourment. L'âme du chaman reste innébranlée. Il se sent simplement invoqué par cette grandeur et son sourcis droit trahis cette curiosité, même si personne dans ce terrifiant calme ne peut le voir. Sa jambe gauche emboite le pas. Étrange pour cet elf qui ne désirait nécessairement se déplacer mais dont le corps répond instinctivement à l'appel. Un deuxième pas suit, celui-ci lui plongant le pied dans l'eau peu profonde à quelques centimètres à peine du rivage. Le ryhtme prend forme et rapidement, Tamaël a de l'eau à la taille.

Mais pourquoi rester si calme alors que son corps ne lui obéis pas? Alors qu'il marche dans cet océan sans même être certain de comprendre ce qui se produit. Le contact de l'eau océanique, extrêmement froid en cette fin de mois de mars, semble appaiser tout les tourments usuels que ce suivant de Finrel conserve dans son esprit et calme les ardeurs curieuses de ce défenseur de Tronn. Comment est-ce possible? L'elf n'y pense déjà plus, se laissant guider par cet élément qu'il considère le siens, dans cet étendu de celui-ci nommé Océan.

L'eau atteind son cou et une petite vague frappe son visage d'une main glaciale, le sortant de sa trance et réveillant en lui l'instinct de survie. Il secoue la tête à quelques reprises et veux faire un pas à reculont. Alors qu'il débute son mouvement, le sol au dessous de ses pieds disparait, laissant place à quelques kilomètres d'eau entre lui et le fond. Cette surprise le fait s'enfoncer la tête dans l'eau, de laquelle il la ressort immédiatement pour respirer. Après s'être retourné complètement, le chaman se rend compte avec stupéfaction que la plage n'est plus. Il ne percoit que la surface de l'océan à perte de vue.


Comment est-ce possible? Je n'ai fait que quelques pas dans cet étendu d'eau et me voilà à de nombreux lieux de ses côtes...
_________________
Kolou, le pactiseur / Ustère, ambassadeur d'Atlantide à la Terres des Dieux / Vikleur, génie du crime / Tamaël, feu porteur de l'esprit de l'Océan
Adeynack, honorable ministre de la technologie des Terres Oubliées
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Adeynack
Bastard Operator From Hell


Inscrit le: 06 Juil 2003
Messages: 3410
Localisation: Berlin, Deutschland

MessagePosté le: 20 Avr 2006 0:41    Sujet du message: Répondre en citant

Alors que ses pensées s'agittent à toute vitesse, sa tête replonge sous l'eau. Il lève la tête afin de tenter de la sortir au dessus de la surface, mais pour n'appercevoir que cette dernière, s'éloignant de sa personne alors que son corps est mystérieusement propulsé dans les profondeurs sous-marines. La panique envahis vivement son être. Le chaman tente de toute sa volontée de nager vers le haut, mais la vitesse à laquelle l'eau frôle sa personne alors qui chute littéralement au fond de cet océan l'empêche d'effectuer quelconque mouvement. Ses poumonts semblent avoir utilisé au maximum la précieuse dernière inspiration qu'il a pu prendre avant le grand plongeon et la pression de ce qui est maintenant quelques kilomètres d'eau au dessus de sa tête semble pouvoir le broyer entièrement d'une seconde à l'autre. Le bruit de cette eau circulant autour de lui à une vitesse inimaginable lui perce les timpants à un degré que les maîtres tortureurs ne peuvent qu'aspirer.

Alors qu'il réussi à fermer les yeux pour tenter de voir la mort en face - pour une seconde fois - ses pieds touchent très délicatement le fond de l'eau et tout les tourments cessent soudainement. Les yeux de l'elf, motivés par la surprise d'un tel évènement, s'ouvrent instinctivement. Sa "chute" s'est achevé. Il est là, à des kilomètres sous l'eau, au fond d'il ne sais quel océan. Se tenant droit, ébêté, Tamaël ne peut qu'observer ce qui se trouve alentour de lui, bouche complètement bée.

L'endroit où il est semble être une sorte d'ensemble de roches extrêmement volumineuses, comme un gigantesque cap sous-marin, sur lequel s'étant quelques banc de sable, par çi par là. Quelques spécimens d'une espèce méconnue d'animal marin frôlent son dos en nagant nonchalamant derière lui. Et, tel une douce brise chaude du printemps, le courant marin flatte sa joue délicatement. Tant de beauté, tant de calme et, en même temps, tant de vie.

Cependant, un élément primordial reviens à l'esprit de Tamaël alors qu'il observe cette scène depuis maintenant une bonne minute.


- DE L'AIR Choqué

Ce qui reste d'air en ses poumont ressors après avoir été conservé de manière anormalement longue en son corps. Au bout de l'expiration, une pause presqu'imperceptible laisse suffisament de temps au chaman pour réaliser ce qui lui arrive. La sensation de finalité, et même d'échec, se fait sentir en son âme alors que son corps, instinctivement, redéploie ses poumons, le forcant à les remplir entièrement de cet eau salée, gelée, seul élément pouvant remplir l'atmosphère de cette scène si étrange.

(à suivre...)
_________________
Kolou, le pactiseur / Ustère, ambassadeur d'Atlantide à la Terres des Dieux / Vikleur, génie du crime / Tamaël, feu porteur de l'esprit de l'Océan
Adeynack, honorable ministre de la technologie des Terres Oubliées
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Terres Oubliées Index du Forum -> La Place Publique Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com